Belle progression pour l’hybride


30 Sep
30Sep

Le rapport à 2016 avec un taux de pénétration de 1.18 % (1.08 % en 2016). C’est finalement très peu au regard du nombre de mécanismes incitatifs déjà en place… Manque de bornesde recharge, offre insuffisante, aides nouvelles à créer, appréhension à l’égard de la technologie ou simple manque d’intérêt… de nombreux facteurs pourrait expliquer ce tassement sur un marché aujourd’hui largement dominé par la Renault Zoé qui représente à elle seule plus de 60 % des ventes.


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.